|

HIVER - Pour éviter d'attraper la grippe ou un rhume, il ne suffit pas de se laver les mains. On vous livre nos meilleurs conseils pour rester en pleine forme chez soi !

Ce n'est pas un mythe : en hiver, nous tombons plus facilement malade que le reste de l'année. Eh oui, le froid rend les virus plus résistants et affaiblit notre système immunitaire.

Du coup, les rhumes, grippes et autres angines deviennent monnaie courante.

Entre votre collègue qui éternue toute la journée, la barre centrale de la rame de métro ou bien votre bon vieux mouchoir en papier, le risque de faire entrer des vilains microbes au sein de votre maison, sont grands !

Mais peut-être sont ils déjà à l'intérieur si vous vivez avec quelqu'un qui est déjà malade !

Dans ces cas là, voici quelques conseils à adopter d'urgence pour éviter de contaminer votre intérieur et de laisser les épidémies hivernales se développer.

1 - Commencez par bien vous laver les mains

Saviez-vous que 80% des virus se transmettent par les mains ? Dès lors que vous entrez en contact avec une personne ou un objet contaminé, ils viennent s'y nicher.

Ce n'est pas pour rien que l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a fait du lavage des mains, la mesure la plus importante pour la transmission d'infections.

Pourtant, nous sommes encore trop nombreux à ne pas le faire suffisamment. Alors que l'Agence Régionale de Santé d'Ile-de-France préconise de se laver les mains plusieurs fois par jour, 31% seulement des Français-es se lavent les mains après avoir pris les transports en commun.

Lavez-vous les mains quand vous rentrez chez vous, avant de passer à table, après avoir éternué ou touché les mouchoirs du petit dernier !

2 - Ne misez pas tout sur les solutions hydro-alcooliques

Les solutions hydro-alcooliques étaient utilisées initialement par le corps médical. Depuis peu, elles ont séduit un large public qui les utilisent plusieurs fois par jour.

Attention cependant car les solutions hydro-alcooliques ne nettoient pas les mains ! Elles sont en revanche de bonnes bactéricides mais doivent être utilisées en complément d'un lavage des mains à l'eau et au savon.

Une fois que vous vous êtes lavé les mains pendant au moins 40 à 60 secondes et les avez séchées avec une serviette ou un papier propre, vous pouvez les désinfecter avec de la solution.

Petit bémol cependant, soulevé par le New York Times : ces solutions sont efficaces pour prévenir certains virus comme la grippe mais ne le sont pas contre les nerovirus (gastro-entérite par exemple). 

3 - Portez un masque quand vous êtes malade

On a connu mieux comme accessoire beauté, mais le masque a une réelle utilité ! Utile certes mais dans certaines conditions.

Comme le précisait le professeur Bruno Lina à Europe 1, “le masque chirurgical n'est utile que si le malade en porte”. En fait, le masque ne vous sera d'aucune aide si vous l'utilisez en prévention.

En revanche, si vous êtes malade, il vous empêchera de contaminer votre entourage !

4 - Jetez vos mouchoirs dans une poubelle fermée

Le mouchoir en papier c'est votre barrage contre la maladie. Se couvrir la bouche dès que l'on tousse ou éternue, c'est la condition sinequanone pour ne pas transmettre vos microbes à toute la famille.

Attention cependant : à la maison, pensez à bien jeter votre mouchoir dans une poubelle fermée ! Et de vous laver les mains après utilisation, cela va de soit.

5 - Retirez vos chaussures en arrivant chez vous

En arrivant chez vous, retirez vos chaussures et enfilez vos chaussons, vous empêcherez ainsi de nombreux microbes de passer le pas de la porte.

C'est la conclusion tiré par le très sérieux Wall Street Journal qui a mené une enquête sur les bactéries que l'on pouvait trouver sur nos chaussures.

Le résultat est édifiant : nos chaussures sont couvertes de bactéries parfois même pathogènes ! En vous promenant dans votre intérieur avec vos chaussures, vous contaminez le sol et augmentez vos chances d'être infectés à votre tour.

Déchaussez-vous !

6 - Ouvrez vos fenêtres

En hiver on a tendance à se barricader à l'intérieur, bien au chaud derrière les fenêtres, blotti contre le radiateur et ne jamais, au grand jamais, ouvrir les fenêtres.

Eh bien sachez que vous commettez une grave erreur ! Ne pas aérer votre intérieur vous expose à un air très sec, “susceptible d'irriter les muqueuses respiratoires”, comme le souligne le magazine Top Santé.

Pour éviter que votre maison ne se retourne contre vous, une solution : ouvrir les fenêtres deux fois par jour, entre 10 et 15 minutes !

Vous pouvez même purifier votre intérieur avec des huiles essentielles !

via GIPHY