| |

VERRIÈRE - Cloisonner l’espace sans occulter la lumière, jouer sur les perspectives, donner une impression d’espace : la verrière c’est la solution pour aménager un petit espace.

La verrière n’est pas qu’un élément décoratif, elle s’avère très pratique, surtout dans un studio.

Pour les petites surfaces, son utilisation est d’autant plus justifiée par les nombreux besoins d’aménagement : délimiter l’espace couchage, isoler la cuisine du reste de l’appartement, apporter de la luminosité dans la salle de bains.

Alors, pour utiliser votre verrière d’intérieur à bon escient dans un petit espace, voici nos conseils d’expertes pour savoir comment vous y prendre.

Anticiper la position idéale de la verrière  

“La verrière s’adapte à tous les espaces et à tous les styles”, nous annonce Claire Clerc, architecte d’intérieur et décoratrice. Pas de surface minimum donc, les verrières ont parfaitement leur place dans un studio, quelle que soit sa taille.

En revanche : “il est important de réfléchir en amont à l’endroit où la verrière aura sa place”, continue-t-elle.

Effectivement, plus l’espace est réduit plus il est primordial d’anticiper la position idéale pour ne pas occulter une partie de la verrière avec un gros meuble.

Espace nuit : privilégier les verrières avec un soubassement

Marie Froideval, du studio Mariekke, est designer d’espaces et nous explique “qu’il faut privilégier les verrières avec un soubassement pour pouvoir dissimuler un lit ou un meuble télé par exemple”.

“Idéal donc pour créer un coin nuit séparé, en tout intimité”, renchérit Claire Clerc.

En ce qui concerne la hauteur du soubassement, “prévoyez environ un mètre pour cacher un lit ou des rangements”, précise Marie Froideval.  

Autre alternative pour le couchage : “l’utilisation d’un verre martelé, qui sera un peu moins lumineux mais qui permet de cacher ce qu’il se passe derrière”, souligne-t-elle.

La verrière ajoute une pièce et donne une impression d’espace. Un avantage non négligeable dans un petit espace, comme le studio.

Petit conseil, que nous a soufflé Claire Clerc, pour celles et ceux qui souhaitent donner une impression de profondeur à leur studio : la verrière miroir ! Rien de tel que le trompe l’oeil pour jouer sur la surface.

© Claire Clerc

Cuisine et salle d’eau : délimiter sans enfermer

Pour le coin cuisine, la verrière est une astuce pratique lors de l’aménagement d’un studio. En créant une cloison, fermée à un ou deux tiers, “on délimite l’espace sans l’enfermer complètement”, explique Marie Froideval.

D’ailleurs, il est même envisageable de faire plus simple en semi-cloisonnant. Pour faire simple, il suffit de poser “une petite verrière directement sur le plan de travail pour le dissimuler du côté séjour”, indique Claire Clerc. Dans ce cas là, prévoyez un soubassement de 20 cm environ.

Pour la salle d’eau, c’est la même chose : “la verrière est un moyen de cloisonner la douche et d’optimiser l’éclairage de celle-ci”, ajoute la décoratrice.

© Claire Clerc

Les verrières adaptées aux petits espaces

Quelles verrières choisir pour un studio ? Selon Claire Clerc, les petites verrières en préfabriquées sont idéales pour les petits espaces.

En ce qui concerne les matériaux, elle conseille “de partir sur de l’aluminium qui a un bon rapport qualité/prix, ou alors sur le bois, qui est très abordable.”

Enfin, n’hésitez pas à oser la couleur ! Les verrières sont très souvent noires, la couleur dynamisera la pièce.

Si vous avez besoin d’en savoir plus sur les formes, les matériaux et le prix, nous vous livrons ici les clés pour bien choisir sa verrière d’intérieur.

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Idées déco !