| | | | | |

MINIMALISME - Changer votre façon de vivre tout en habitant avec des personnes qui ne partagent pas vos convictions pas peut s'avérer compliqué. Voici les conseils de la Youtubeuse Mila Taillefer pour vous accompagner dans cette transformation.

Vivre une vie simple, en n'utilisant que le strict minimum et en respectant l'environnement, c'est un mode de vie qui se répand de plus en plus. Mais peut-on vivre ainsi lorsque l'on vit avec des gens qui ne partagent pas nos convictions ?

Mila Taillefer, une jeune québécoise de 21 ans, parle de son expérience sur sa chaîne Youtube. Fervente adepte du minimalisme et du zéro déchet, Mila vit encore chez ses parents. Comment faire pour qu'ils s'adaptent à son nouveau mode de vie ? Il s'agit avant tout de montrer l'exemple, comme elle le raconte dans cette vidéo :

Expliquer son mode de vie à son entourage

Il faut tout d'abord se contenter de s'occuper de son espace avant d'espérer modifier celui qui est commun à toute la famille (ou la colocation si c'est votre cas). Et Mila de rappeler les grands principes du minimalisme : ranger, désencombrer, jeter, nettoyer… Faites place nette et ne gardez que le plus important. “En ai-je vraiment besoin ?” est la seule question que vous devez vous poser.

Inconsciemment, les autres seront influencé-es par tant de changements et se poseront automatiquement des questions. C'est alors le moment d'expliquer son point de vue et de défendre ses arguments en faveur de ce nouveau mode de vie minimaliste. “Vous pouvez énumérer les points positifs, ce qui vous motive. Vous pouvez leur montrer un article qui vous a touché, une vidéo sur Youtube que vous avez vraiment aimée et qui vous a marquée…”, indique-t-elle dans sa vidéo.

Son conseil : expliquez vos raisons à celles et ceux qui partagent votre foyer. Les objectifs à atteindre peuvent être différents pour chacun-e, et c'est pour cela qu'il est important d'expliquer pourquoi vous vous êtes lancé-e dans une telle aventure. Certain-es souhaitent avoir un espace plus épuré et donc plus de place, certain-es veulent économiser sur des produits qui s'avèrent inutiles, d'autres sont simplement ravis d'avoir moins de ménage à faire et donc plus de temps pour eux.

“Pour ma part, cette situation est arrivée parce que nos goûts changent, on change, et nos valeurs changent aussi. Puis on ne peut pas obliger les autres à les appliquer car chaque personne a ses propres valeurs, mais on peut toujours expliquer pourquoi cela nous tient à coeur !” révèle l'influenceuse dans sa vidéo.

Des défis et des initiatives chaleureuses pour initier au zéro déchet et au minimalisme

Une fois que votre entourage comprend ce mode de vie et pourquoi il est nécessaire, cela ne garantit pas qu'ils vont s'investir à 100% dans cette nouvelle aventure avec vous. Pour leur donner envie de participer, Mila a trouvé une idée toute simple : lancer des défis. Un petit mot sur le frigo avec un défi simple à réaliser cette semaine comme ne produire aucun déchet dans la salle de bain, par exemple.

Si les défis ne conviennent pas, beaucoup d'idées rendent cette initiative beaucoup plus chaleureuse. La jeune youtubeuse a imaginé une “boîte de visite” : il s'agit d'une boîte dans laquelle ranger des objets dont vous souhaitez vous débarrasser, qu'ils soient neufs ou utilisés, et à mettre à disposition de vos invités. Lors d'une visite, un invité peut piocher un objet dans la boîte et repartir avec. Une trouvaille ludique et écolo.

Une dernière belle idée : faire une fête écolo et minimaliste pour ne pas jeter des tonnes de papiers cadeaux !

Initiez votre entourage progressivement : chacun-e son rythme

Enfin, si vous souhaitez influencer votre famille ou votre colocataire, le plus important est de respecter son rythme. S'adapter à un nouveau style de vie se fait progressivement. Il suffit de se rappeler de sa propre expérience pour comprendre que le changement doit se faire petit à petit.

Vous ne savez toujours pas comment faire pour passer à un mode de vie minimaliste ? Mila Taillefer détaille ici des astuces toutes simples pour les débutants :

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Et si on vivait avec moins ? !

Passez à l'action