| | | |

SOLIDARITÉ - Mettre les fruits et légumes moches à disposition gratuitement ou moins chers dans les supermarchés, les épiceries et même dans la rue : une solution solidaire pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

Nous avons tou-tes déjà mis de côté une pomme dans un supermarché parce qu'elle n'était pas assez appétissante. Résultat de ce rejet : la pomme sera mise aux ordures au lieu d'être consommée.

Jagger Gordon, cuisinier Canadien, a trouvé une alternative à ce gaspillage alimentaire. Il récupère les aliments invendus dans les supermarchés, boulangeries ou pâtisseries, puis les met à disposition des personnes dans la précarité, grâce au programme qu'il a fondé, Feed it forward, comme il l'explique dans la vidéo ci-dessous (en anglais).

"40% de tous les aliments produits au Canada finissent dans les sites d'enfouissement"

Les personnes à faible revenu peuvent aller faire leurs courses dans l'épicerie Feed it forward, à Toronto. Elles donnent la somme qu'elles peuvent ou souhaitent, puisque aucun prix n'est affiché sur les produits. Elles peuvent donc aussi repartir gratuitement avec des denrées si besoin. 

Selon un rapport de Value Chain Management Centre de 2010, "40% de tous les aliments produits au Canada finissent dans les sites d'enfouissement".

Un chiffre confirmé par Jagger Gordon.Dans votre frigo, au bout de deux ou trois jours, les produits que vous avez achetés commencent à s'abîmer. Malheureusement, la façon la plus simple dont nous, les Canadiens, gérons cela, est de les jeter, car nous ne sommes pas éduqués”, se désole-t-il dans une interview accordée au média canadien Toronto Sun.

Des associations solidaires en France contre le gaspillage alimentaire

En France, la lutte contre le gaspillage alimentaire, est une forte préoccupation citoyenne, comme nous vous le montrions avec ce frigo solidaire mis en place à Paris pour les personnes dans le besoin. Le frigo est approvisionné par les commerçants du coin, ou encore les voisins. Et tout le monde peut récupérer les aliments déposés à l'intérieur.

D'autres réseaux d'épiceries anti-gaspillage vont dans le même sens. C'est le cas du supermarché nous anti-gaspi, à Melesse, près de Rennes. Les produits sont 30% moins chers en moyenne que dans un supermarché.

Le label Les gueules cassées met également en valeur des fruits et légumes "moches", qui ne répondent pas aux standards habituels de la grande distribution, en les proposant à la vente pour 30% moins chers. Chacun de ces achats est aussi un geste solidaire puisque 1 centime est prélevé en faveur d'associations caritatives.

L'engagement pour la lutte conte le gaspillage alimentaire est aussi une préoccupation pour l'association Le chaînon manquant, basée à Paris. Elle récupère les denrées invendues dans les supermarchés, restaurants, ou lors de grands événements et redistribue ces aliments à des associations. Une réelle chaîne humaine et solidaire se créée.

Si vous ne savez pas vers quelle enseigne ou épicerie vous tourner pour lutter vous aussi contre le gaspillage alimentaire, vous pouvez télécharger l'application Too Good to Go. Celle-ci met en relation commerçants et particuliers. Les commerçants mettent en ligne leurs invendus sous forme de panier surprise. Vous payez en ligne et passez récupérer ce panier rempli de produits sauvés de peu de la poubelle ! Chaque jour, ce sont 3 tonnes de nourriture qui sont sauvées.

Désormais, vous avez l'embarras du choix pour sauver fruits et légumes imparfaits. Vous faites un bon geste pour la planète tout en économisant de l'argent !

Passez à l'action